Les horloges des moines
Je me lève je prie je travail pour la communauté je mange je prie je travail je mange je prie je me couche
Tout cela dans un flou précis du moment
Un moment qui nous lie et nous subordonne qui nous unis et nous soumet
Mais l’objet de notre soumission glisse d’une habitude atavique à une habitude rythmique fréquenter découpe segmente
Une horloge
Ses minutes secondes et heures
Ses jours semaines et mois
Son rythme sa fréquence qui bientôt sera la nôtre et de proche en proche celle de chacun
Enfin notre « nature » normale habituelle
Non plus atavique mais technique

Je me lève je cours je reviens je me douche je pars
Je me lève je cours avec mon bracelet connecte
Je reviens je prend « ma » mesure là contexte&lise la compare la régate élu l’ambitionne
Je pars
Avec « ma » mesure « mon » horaire » « mon » retard

De l’analogique au numérique

Il
rassemble des terres dont le statut a changé
La loi tire la valeur de l’usage au marchand
Je suis sans terre désormais
Il,les détient et nous en « prive »

Je viens à la ville trouve mon horloge mes horaire ma valeur et recommencer
Je devient dès lors surnuméraire
Cela sous entend que j’étais « numéraire « jusqu’à present


DES zéro et des un
Contre des potentiels d’activation des seuils

Des répétitions en lieux et lacé d’une attraction /répulsion


Des rondeurs anti aliasées

Nous étions déjà préparer aux attentes de la série de la manufacture de l’automatisation
Par une horloge


Seulement maintenant elle est en nous

Ou est mon delta
Mon vrai delta
En ai je un au fait